Votre navigateur ne supporte pas le javascript
Paris - Informatique --- 01 83 92 41 68 Dépannage et assistance

Uber, informateurs des autorités américaines.

Tout omme Yahoo, Facebook, Goole...et autres géants du Web, Uber fournirait des informations aux diverses autorités américaines.

Uber à scindé les personnes utilisant son application en deux grandes catégories : Les drivers et les riders. Les chauffeurs et les passagers.

Uber reconnait dans son "rapport de transparence" renseigner les autorités sur ces deux catégorie.

Depuis les révélations d'Edward Snowden il y a trois ans, les sociétés du Web fournissent des rapports sur les demandes faites par les autorités, le "rapport de transparence".

On peut donc apprendre qu'Uber a donné des informations sur 700 000 conducteurs et 13 millions de passagers durant le second semestre 2015.

Les différentes réglementations demandent aux société de transports de fournir "quelques informations". Notemment : « trajets, les demandes de trajets, les zones de prise en charge des passagers et le lieu de dépôt, les tarifs, les véhicules et les conducteurs ».

A New York, ce sont des renseignements concernant 2 871 000 passagers et 37 000 chauffeurs qui ont été fournies.

Les autorités portuaires font également partie des demandeurs : San Fransisco a été renseigné sur 713 00 utilisateurs et 44 000 chauffeurs.

Lors d'enquêtes, les forces de l'ordre ont également droit à leurs lots d'informations.

Dans ce cadre, 31,8 % des demandes des forces de l'ordre ont été respectées et ont abouties. 15,4 % n'ont pas abouties où l'enquéte c'est arrétée avant leur transmission. Le reste des pourcentages ? Les informations ont été envoyées plus ou moins correctement, plus ou moins entierement...

Dans l'ensemble, Uber répond à 85% des demandes effectuées par les autorités.

 

Jean-Claude Ponsonnaille sur

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau