Roder enceinte sonos

Rodage d'enceintes : illusion ou réalité ?

Le rodage d’enceintes est-il utile pour améliorer la qualité acoustique du produit ou s’agit-il d’une illusion audio ?

Les avis divergent selon que la réponse provient d’un responsable d’enceintes hauts de gamme ou d’un distributeur « grand public ».

Le son peut-il vraiment être modifié par un rodage ?

Les partisans du rodage de hauts parleurs recommandent de les utiliser à un niveau raisonnable pendant plusieurs heures. Les recommandations vont d’une dizaine d’heures à plusieurs jours, (jusqu’à 8 jours).

Bien sûr, vous n’êtes pas obligé d’attendre et de les écouter se « roder ». Elles le feront toutes seules.
Des CD sont en vente pour améliorer les résultats : 30€ en moyenne le disque.
Des vidéos sont également disponibles sur YouTube : 10 heures de « bruit rose ».

Pourquoi roder des enceintes ?

Assouplir la suspension externe ainsi que le spider afin d’atteindre la rigidité optimum voulue par le fabriquant.
En effet les parties souples d’une enceinte fraichement sortie de l’usine seraient trop rigides pour atteindre une qualité maximum.
Les basses et les médiums ne seraient pas optimisés.

Rodage enceinte master dynamicNicolas Berard, chef de produit chez Focal, constructeur d’enceintes françaises haut de gamme explique lors de son interview à 01net.com « Nous recommandons de roder nos enceintes entre 48h et 8 jours d’affilée selon le modèle… Le spider est composé d’un tissu polymérisé qui doit impérativement s’assouplir pour atteindre sa rigidité optimale. » Il insiste « Pour nous, ce n’est même pas un sujet. Cela fait quarante ans que nous créons des enceintes en maîtrisant toute la chaîne de fabrication, du haut-parleur au produit fini. Nous concevons nos propres machines-outils dans notre usine de Saint-Etienne. Même notre labo de recherche et développement rode les haut-parleurs avant de les utiliser dans un prototype ».

Avis des distributeurs d'enceintes grands public

Les distributeurs d'enceintes grand public ne sont pas d’accord.
« Ce n’est pas la peine de faire ce genre de choses, nos produits offrent la meilleure expérience dès leur sortie de l’usine », soutien Jonathan Levine, fondateur et PDG du constructeur new-yorkais Master & Dynamic.

Greg McAllister, responsable de l’expérience sonore de la marque Sonos confirme : « Sonos ne fait pas le même métier que nous », rétorque Nicolas Debard. « Ils sont très bons pour concevoir des systèmes « multiroom », mais sont à des années-lumière de notre domaine de compétence ».

« Malgré tout, on s’aperçoit par exemple que les médiums n’ont pas le même équilibre tonal après un rodage ». Concède le chef de produit de Focal.

Illusion, effet psychoacoustique

Abbey road studio audioGreg McAllister, ex ingénieur du son aux mythiques studios Abbey Road de Londres précise :
« J’ai été formé à la psychoacoustique, et les études dans le domaine montrent souvent que le cerveau peut nous jouer des tours en allant dans le sens que l’on désire ».

Les septiques du rodage ont leur théorie. Elle revient régulièrement dans les forums.
Le rodage ne servirait que de laisser le temps au cerveau pour s’habituer à la sonorité de la nouvelle enceinte.
L’utilisateur peut ne pas avoir le même résultat chez lui que ce qu’il espérait après une écoute en magasin.
Plusieurs facteurs peuvent expliquer la différence (qualité du matériel, câbles, DAC...).
Malgré tout, Nicolas Debard argumente :

 « Si je vous fais écouter la même chanson à trois jours d’intervalle sur la même paire d’enceintes, je vous assure que vous noterez une différence.
Bien entendu, comme avec une voiture, un rodage ne transformera pas votre moteur de 2 litres de cylindrée en moteur de 3 litres. Mais c’est l’approche la plus intéressante pour optimiser les performances d’un système audio haut de gamme ».

Si vous venez d’acheter des enceintes, vous pouvez toujours essayer de les roder. Vous ne risquez rien !
Bien sûr, n’essayez pas sur Alexa, Google Home ou autres types d’enceintes connectées !

 

communication actualité high tech