Paris- Informatique : 01 83 92 41 68 dépannage informatique à domicile - assistance - installation - maintenance
Paris- Informatique : 01 83 92 41 68

Conference hackerjpeg

Les hackers aussi ont leurs salons...

Réunions de hackers et de responsables de sécurité informatique...

En 1997 Jeff Moss créait Black Hat USA. Depuis, chaque année se tiennent à Las Végas des conférences réunissant chercheurs en sécurité, hackers, et curieux de l'armée ou universitaires, responsables de sécurité...

Certains en profitent pour embaucher, mais tous parlent de vulnérabilité, de failles,

Voitures connectés, sécurité des aéroports IA et objets connectés font parties des nouvelles discussions.

Un des moments forts de ces conférences et la remise des « Pwnie Awards » récompensant les meilleurs acteurs de la sphère sécurité informatique. Ou au contraire les pires éléments.

Ces participants ont leurs petits jeux, comme piéger des téléphones et obtenir d'employés de grosses entreprises le maximum d'informations confidentielles.

Des concours en équipes s'organisent pour créer un réseau et le protéger d'attaques d'autres participants par exemple...

Les vidéos et photos sont théoriquement bannies de ces manifestations.

Les cafés de ses salons spéciaux sont animés par des DJ. Les coiffeurs font des coupes un peu spéciales...mais à la mode hackers.

Black hat conference

Le piratage des caméras

Ventes de T-shirts et de posters à tous les stands, la sécurité à de nombreux business improbables…

Dans certains salons, les participants se promènent avec un bade un peu spécial. En effet celui-ci est rempli de codes et messages cachés. Aux autres participants d’arriver à les décoder.

Le langage peu aussi surprendre les profanes : la réunion Defcon, une des plus prisée des conférences de sécurité informatique de ce genre utilise un jargon un peu spécial. Les participants classiques sont appelés « humans », les speakers et les journalistes des « unhumans », et les aides bénévoles des « goons ».

Cette année, les machines à voter ont été à l’honneur. Piratage en tout genre !

Les caméras piétons de la police piratable facilement ont été les vedettes du salon 2018

Les enceintes connectées comme Echo n'ont pas été épargnées et les failles de sécurité mis en évidence.

A la DEF CON 2018, Wu Huiyu et Qian Wenxiang grace à un fer à souder et une série de bugs sur Alexa et les Echo de seconde génération ont fait une démonstration.
Ils ont récupéré le flux audio de l'enceinte et l'ont envoyé vers un serveur distant. Transparent pour l'utilisateur de l'enceinte.
Amazon avertie, la vulnérabilité a été corrigée depuis le mois de juillet.

Vous habitez Pantin ? Faites vérifier l'intégrité de votre PC et prévenez les pannes !

Android est bien sur examiné sous toutes ses failles et aucun des smartphones ne résistent aux hackeurs.

Ainsi le Samsung Galaxy S7 etait vulnérable à Meltdown. La version touchée n'a pas été précisée (SoC Snapdragon ou Exynos).
« depuis que nous avons été avertis par Google, nous avons rapidement déployé des mises à jour de sécurité pour résoudre les problèmes en janvier 2018, et publié des mises à jour logicielles incluant des correctifs supplémentaires en mai 2018 pour mieux protéger les périphériques au niveau du chipset ». Les chercheurs l'ont confirmé.

Mais de nombreux autres modéles sont toujours vulnérables, les constructeurs n'étant pas alertès.

Elon Musk a profité de la conférence de Las Vegas redire sa volonté de proposer en open source le système de sécurité intégré aux voitures électriques Tesla. Et utilisable gratuitement par ses concurrents.

 

Jean-Claude Ponsonnaille sur

Web actualité communication espionnage sécurité hacker