Votre navigateur ne supporte pas le javascript
"Paris-Informatique" : Dépannage informatique - Assistance PC 01 83 92 41 68

smartphone

  • Les applications à avoir pour partir en vacances serein

    Vous partez en vacances et voulez "déconnecter" ? C'est bien, mais vous allez probablement prendre votre smartphone.

    Donc, vous ne serez pas complètement déconnecté, et à moins que vous ne vouliez ressortir les cartes Michelin, il peut vous rendre service pendant vos congés.

    Waze le GPS communautaire pour vous déplacer en voiture, il est mis à jour en temps réel et va vous permettre d'économiser du temps et de l'argent.

    Si vous partez à l'étranger, Maps.me est indispensable, cette application vous permet de télécharger les cartes de 345 pays. Ces cartes sont très précises et détaillées. Vous pourrez ainsi vous repérez et trouvez un restaurant sans exploser votre forfait, les cartes téléchargées ne demandant pas de connexion pour être consultées.

    Google Maps ou Here Maps, si vous ne les avez pas installées peuvent également vous rendre de grands services si vous étes perdu.  Les deux applications fonctionnent avec ou sans connexion  (télécharger les cartes avant le départ).

    Si vous restez en France ou dans l'Union Européenne, vous n'aurez pas besoin de faire la conversion du pris d'un objet en euros.

    Par contre si vous partez dans un pays où l'euro n'a pas cours, vous aurez besoin d'un convertisseur. 

    Convertisseur de devise Facile vous donnera le taux de change d'une monnaie en temps réelle. L'application peut fonctionner hors connexion pour économiser votre forfait. 180 monnaies sont prises en charges.

    Convertisseur d’unité va convertir tout ce qui est convertissable ou presque.

    Pour éviter les frais de change, vous pouvez créer un compte bancaire dédié à vos vacances, ce qui vous évitera également de surveiller votre enveloppe de liquide, et de ne pas la perdre...

    NUMBER26 et Revolut vous fournirons un IBAN, vous pourrez faire des virements depuis et vers ces banques.

    Vous recevrez une carte bancaire pour effectuer des retraits dans les distributeurs ou faire des achats en ligne.

    Voice Translator ou Google traduction peuvent vous aider à comprendre et à vous faire comprendre à l'étranger.

    Hors ligne, vous pouvez télécharger des packs de langue de Dictionnaires hors ligne qui dispose également d'un moteur de synthése vocale.

    Pour trouver une bonne adresse, l'incontournable TripAdvisor. Yelp et Foursquare se serviront de votre géolocalisation pour vous indiquer les bonnes adresses.

    Vous visiter une ville et ne voulez pas circuler en voiture : Citymapper et Transit App vous donneront les plans des réseaux de transports en commun et vous dirigeront vers la station la plus proche grace à la localisation.

    Bien sur, on ne prèsente plus Uber.

    TripCase vous permettra de ne pas perdre vos réservations  et vous servira également de guide.

    Et la météo ?

    La Chaîne Météo et AccuWeather vous donneront des informations utiles sur le temps qu'il fait sur la plage la plus proche...

    Pour les marins, Météo Marine vous rendra de grands services et vous indiquera si un changement de temps important et soudain..

    Bonnes vacances.

     

     

  • Des feux tricolores au sol pour les accros du smartphone

    Le nombre d'accidents dûs aux piétons ayant les yeux rivés sur leur smartphone continuellement ne cesse d'augmenter.

    Pour essayer d'enrayer l'hécatombe, l'Australie va tester un nouveau système de feux tricolores.

    C'est l’Etat de Nouvelle Galles du Sud, où 61 piétons sont décédés en 2015 à cause de leur addiction au smartphone, une hausse de 49% par rapport à 2014.

    Les feux de signalisations seront placés au sol. L'état espère que les piétons y feront un peu plus attention.

    Les feux seront installés, dans un premier temps, sur six lieux parmi les plus dangereux.

    Le coût de l'opération est estimée à 250 000 dollars.

    Une des solutions, beaucoup moins onéreuse et ne demandant pas de travaux, seraient que les piétons ne confondent pas leurs salons et la rue...

  • "Mon compte" de Google à un an

    "Mon compte" a un an. C'est un espace où l'utilisateur de Google peut gérerr son comptes et les services auxquels il a souscrit.

    Il peut notamment vérifier la sécurité de son compte, changer son mot de passe, son n° de portable ou son adresse mail de secours...

    Il est utilisé par un milliard de personnes à travers le monde et a vous aussi Google peut vous aider dans de nombreuses occasions.

    En cas de perte ou de vol, vous pouvez localiser votre smartphone.

    Vous pouvez le faire sonner à distance.

    Vous avez la possibilité d'effacer vos données si vous pensez qu'il a été volé

    Vous pouvez vous déconnecter de votre compte

    Contacter votre opérateur

    Contacter le service d'objets perdus le plus proche.

    Il sera bientôt accessible vocalement sur les smartphone et Google assure qu'en étant connecté à son compte et en tapant son nom dans son moteur de recherche, on y aura accès.

    Sachant qu'en France 500 000 smartphone sont volés tous les ans, ne vous privez pas de ce service.

    Le service fonctionne pour les smartphones Android. Les possesseurs d'iPhone peuvent également créer un compte, mais l'application les renverra sur l'iCloud.

  • La police US veut bloquer les applications de chiffrement sur les divers Stores

    Chiffrement des données et sécuritéDepuis les révélations d'Edouard Snowden sur la coopération des Géants du Web avec les autorités et la vague d'indignation qui a suivie, les Google, Microsoft et autres Apples redoublent d'efforts pour rétablir un climat de confiance avec les utilisateurs de leurs services.

    Chacun de proposer une solution de chiffrement complète, (le dernier à s'être lancé Viper).

    Les renseignements, la Police, les autorités judiciaires et autres organismes friands de données personnelles pestent donc contre ceux qui les empêchent, d'après eux, de faire leur travail correctement.

    Le combat récent d'Apple contre le FBI qui souhaitait obligé le Mastodont à l'aider au décryptage d'un iPhone.

    Là où le FBI voyait une "aide technique", Apple retenait la création d'un précédent qui l'obligerait à fournir des informations personnelles de ses utilisateurs aux autorités.

    Les services de renseignements américains argumentent en se voulant protecteurs vis à vis des menaces terrosites et brandissent le All Writs Act .

    Malheureusement il a été prouvé que ce All Writs Act  qui ne devait servir que pour les enquétes sur les terroristes et menaces d'attentas servait aussi bien sur le trafic de drogue que sur un cambriolage.

    Le FBI a tenté desespérement de forcer le gouvernement d'Obama à contraindre les fabriquant à inclure des backdoors dans ses terminaux. Sans résultat.

    Ne pouvant empéchers les Apple et consorts à mettre au point des méthodes de chiffrement, les autorités voudraient les interdire à la distribution.

    Thomas Galati, directeur du bureau du renseignement de la police de New York et Charles Cohen, du bureau des technologies de renseignement et d’investigation de la police de l’État de l’Indiana ont donc proposés de bloquer ce genre d'applications sur l'Apple Store et le Play de Google ainsi que sur tous les Stores.

    Comme ils ne peuvent pas les bloquer, l'idée est d'interdire aux Géant de les mettre à disposition dans leurs magasins.

    « ...Qu’actuellement Google et Apple agissent comme en protecteurs pour nombres de ces applications, donc si l’application n’est pas disponible sur l’app store pour un appareil iOS ou pour un appareil Android, le consommateur américain ne pourra pas l’installer ».  Argumente C. Cohen.

    Le problème étant que cette mesure ne concernerait que le simple citoyen qui ne veut qu'un peu de discrétion ou qui suit un courant : le chiffrement à tout prix ...

    Le terroriste ou criminel d'envergure trouvera un moyen de chiffrer son appareil.

    Android donne la possibilité de télécharger des applications d'un peu partout et il suffit de jailbeaker un iPhone d'Apple pour faire la même chose.

    Depuit les révélations sur la NSA, une grande majorité de la population prèfère un chiffrement absolu. Tant pais si la sécurité en pâtit.

    Rappelons que les élections américaines approche.

informatique75019