Votre navigateur ne supporte pas le javascript
"Paris-Informatique" : Dépannage informatique - Assistance PC 01 83 92 41 68

publicité

  • Eviter presque tout le démarchage téléphonique grâce à Bloctel

    Si vous vous inscrivez sur le site de Bloctel dès le 01 juin, vous pouvez diminuer sensiblement les appels de démarchages.

    En moyenne, selon 60 millions de consommateurs, un français recevrait 15 appels de démarchages mensuellement. (Ce chiffre parait un peu surévalué.)

    La secrétaire d’Etat chargée du Commerce et de la Consommation, Mme Martine Pinville, a donc annoncé le lancement de ce nouveau service anti démarchages en tout genre..

    En s'inscrivant sur bloctel.gouv.fr (site inaccessible pour l'instant), les consommateurs protégeront aussi bien leur ligne fixe que leur numéro portable, et ce pendant 3 ans.

    Ils seront avertis 3 mois avant échéance afin de renouveller leur inscription.

    Issu de la loi Hamon de 2014, Bloctel « interdit à un professionnel, directement ou par l’intermédiaire d’un tiers agissant pour son compte, de démarcher téléphoniquement un consommateur inscrit sur cette liste ».

    Son prédécesseur, Pacite, n'était pas vraiment efficace. Pas contraignant et facultatif, Bloctel devrait rencontrer un meilleur succès.

    De plus, la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) recevra les plaintes de consommateurs inscrits sur le site et importunés malgrè tout.

    Martine Pinville a assuré que les poursuites seraient engagées contre les contrevenant qui s'exposeront à 75 000€ pour une personne morale et 15 000€ pour une personne physique.

    Les professionnels n'ayant pas accés aux données de Bloctel, le service s'engagez à nettoyer les fichiers des professionnels du démarchage et autres sociétés concernées afin d'en retirer les consommateurs inscrits sur le site de blocage.

    Par contre, votre banque, votre FAI, etc pourront continuer à vous solliciter pour vous proposer des offres.

    Rappelons que le 33 700. permlet de signaler des spams vocaux et SMS.

  • Google réfléchit sur une solution de blocage de publicités

    Pub sur googleGoogle, qui retire des revenus non négligeable de la publicité, c'est le moins que l'on puisse écrire, installerait un bloqueur de publicité sur son navigateur.

    Pas toutes les publicités. Certaines...

    C'est ce sur quoi le géant travaille actuellement au  Digital News Initiative avec les principaux éditeurs de presse européens. 

    Au contraire d'Adblock Plus, qui bloque la majorités des publicités qui ne sont pas dans sa liste blanche, Il s'agirait de bloquer les pubs les plus envahissantes pour l'internaute.

    Rappelons que la liste blanche d'Adblock Plus est dans la grande majorité, constituée de publicités dont les éditeurs ont payés un droit au bloqueur de pubs, ce qui énerve de plus en plus les éditeurs de réves.

    Les pubs sans croix de fermeture du pop-up, vidéo au démarrage automatique et quelques autres aux critères à définir seraient considérées comme intrusives pour l'utilisateurs et donc bloquées par défaut.

    Google Europe poursuit également des discussions avec l’IAB (Interactive Advertising Bureau) "Association internationale dédiée à l'optimisation et à la promotion de la publicité interactive.", description apparaissant dans les résultats de recherche Google.

    Certains formats de publicité seraient abandonnés, 

    Signalons quand même que pour l'instant Adblock Plus, Ghostery et quelques autres sont les meilleurs remparts face aux publicités.

    Sans oublier Opéra qui fournit un bloqueur avec son navigateur.

informatique75019