Votre navigateur ne supporte pas le javascript

Messagerie

  • Caramail : Retour de la messagerie en version chiffrée !

    Caramail a été une messagerie française utilisée dès 1997.

    Puis dans les années 200, elle a été délaissée et aurait pu disparaitre si l'allemend GMXne l'avait rachetée.

    Caramail va faire un retour assez remarquable en proposant le chiffrement de messages de bout-en-bout. Une première pour une messagerie française.

    Elle va utiliser la technologie Mailvelope, extension du navigateur pour un chiffrement OpenPGP.

    L'équipe de GMX Caramail veut rendre le chiffrement plus aisé pour l'utilisateur, notamment la gestion des clés privés et publiques.

    Un assistant va aider l'utlisateur qui aura cliqué sur "Mettre en place une communication chiffrée".

    Il téléchargera alors l'extension mailvelope et demandera la création d'un mot de passe.

    Il proposera une sauvegarde de la clé privée par GMX. Si l'utilisateur est d'accord, une code de restauration de 26 caractère sera généré. La société recommande de conserver ce code sur un papier...

    Ce code servira à chiffrer la clé privée en AES 256 bits. La clé sera ensuite envoyée sur les serveurs de GMX.

    La sauvegarde permet d'utiliser la clé sur d'autres appareils, notamment les tablettes ou smartphones, jusqu'ici d'un usage assez peu pratique avec OpenPGP..

    L'utlisateur pourra récupérer sa clé après avoir entré son code de 26 caractères.

    Cette installation ne devrait prendre que quelques minutes. Lorsqu'elle est réalisée, pour envoyer un mail chiffré, l'utilisateur n'a plus qu'à cliquer sur le cadenas.

    Les pièces jointes de moins de 20 GO seront également chiffrées.

    Le destinataire ne disposant pas de la clè publique, s'il est utilisateur de GMX, il pourra la récupérée via GMX, si l'expéditeur donne sont aval.

    S'il n'est pas utilisateur, il devra demander directement la clé au redacteur du message.

    La clé sera envoyé sous forme de fichier ASC a installé dans le Mailvelope..

    En allemagne, il ya 600.000 activations et l'application n'est en service que depuis un an.

    Après l'affaire Edward Snowden, Google, Yahoo ont tenté de lancer ce genre de messagerie chiffrée, mais les projets ne semblent pas avoir aboutis...sans être abandonnés...

    Protonmail, société Susiise-Américaine a sorti un produit aussi pratique, si ce n'est plus à condition là aussi que les deux interlocuteurs se servent de Protonmail.