Votre navigateur ne supporte pas le javascript

actualité

Navigo pays sipa

Le Pass Navigo devrait disparaître en 2019

Début de la fin du Pass navigo dès 2018

Le smartphone remplacera le Pass Navigo en 2019, les premiers essais ayant lieu en 2018.

Les tickets classiques et les cartes d'abonnements vont bientôt être relégués aux archives du XX° siècle.

Accéder aux transports d'Ile de France et régler son voyage avec son smartphone va devenir une réalité dans quelques mois.

Valérie Pécresse l'a annoncé officiellement en ce début d'octobre :"Les premières expérimentations de la dématérialisation du Passe Navigo se feront au second semestre 2018 ".

Rappelons que Mme Pécresse est présidente de la région Ile-de-France et du syndicat des transports Ile-de-France Mobilités

Comment ça fonctionne ?

Le titre de transport (Smart Navigo) sera chargé sur le smartphone. Les usagers n'ayant pas de cartes d'abonnement se serviront de leurs smartphones comme porte-monnaie électronique.

La recharge se fera directement sur Internet

Vous rechargerez votre Pass Navigo ou porte monnaie électronique via Internet grace à votre moyen de paiement préféré.

La validation du trajet se fera via NFC et l'application Via Navigo.

Le projet IDF Mobilités permettra donc aux franciliens de voyager avec leurs smartphones, avec ou sans abonnement, de connaitre le trafic en temps réel grâce à l'open data.

Il faudra bien sur enregistrer une carte bancaire valide dans l'application.

Tout cela sera fonctionnel sur le réseau francilien dès 2019 par 900 000 usagers.

3 millions de personnes devront pouvoir utiliser ces services après la période d'adaptation technique.

En effet, plusieurs paramètres doivent) etre pris en compte par les développeurs (compatibilité du smartphone, opérateur mobile, type de carte SIM...),

Le NFC

« La NFC, ou Near Field Communication (Communication dans un champ proche), est une technologie simple et intuitive qui vous permet d'utiliser votre téléphone portable à des fins innovantes. Un tag NFC peut être relié à des informations telles qu’une page Web, des réseaux sociaux et toutes sortes d'autres informations en général. Les autres domaines dans lesquels la NFC commence à évoluer sont le paiement, l'ouverture de porte avec des serrures sécurisées sans contact, la connexion à des ordinateurs et bien d'autres encore. Toutes ces actions ont quelque chose en commun, elles impliquent le placement de votre Smartphone (ou tout autre appareil NFC) à proximité (le N dans NFC) de l’élément avec lequel vous voulez interagir.

La  NFC définit le procédé par lequel deux produits communiquent entre eux. La NFC est un dérivé de la technologie RFID à plus courte distance d’action (10cm en théorie, ~4 cm en réalité) qui utilise des vitesses faibles (106-414 kbps) et une installation à faible friction (pas de découverte et aucun appariement), ce qui permet alors à deux appareils de communiquer automatiquement quand ils sont proches l’un de l’autre. »

Extrait http://www.identivenfc.com/fr/what-is-nfc

Il ne faut pas négliger dans cette avancée un point de sécurité.

Il existe actuellement des piratages de données sur smartphones effectués avec la technique NFC.

Il suffit à des personnes peu scrupuleuses munis d’appareils assez discrets de s’approchez suffisament près de vos poches ou sacs à mains où ils pensent que vos cartes et smartphones se trouvent pour pouvoir y puiser les données nécessaires à leurs activités.

Espérons que les services concernés se sont penchés sur ce problèmes de sécurité actuel.

 

 

Mac book pro

Microsoft attaque Apple une fois de plus

Microsoft content des ventes de ses Surface

Surface pro

Microsoft se félicite des ventes et réactions des utilisateurs des appareils Surface Book, Surface Studio, Surface Hub et Surface Pro : « C’est le plus merveilleux moment de l’année - pour Surface ! » publie le constructeur sur son blog Windows.

D'après le Géant, de plus en plus d'utilisateurs passeraient de Mac à la Surface.

Petite pique de Microsoft à Apple

« Notre programme d'échange pour MacBooks a été le meilleur de notre histoire, et la combinaison de l'enthousiasme pour l'innovation de Surface couplé à la déception du nouveau MacBook Pro - en particulier parmi les professionnels - conduit de plus en plus de gens à faire le passage à Surface. Il semble qu’un nouvel article sort quotidiennement pour recommander Surface par rapport à MacBook. Cela rend notre équipe si fière, car cela signifie que nous faisons du bon travail

La campagne menée par Microsoft au Etats Unis s'est déroulé du 27 octobre au 23 novembre. Elkle permettait aux utilisateur de Mac renvoyant leur produit chez Microsoft de bénéficier d'une remise allant  jusqu'à 650 $ sur l'achat d'une Surface.

En France, les utilisateurs se contente d'une remise pouvant aller jusqu'à 349 euros.

Les problèmes du MacBook Pro

Le lancement des MacBook Pro à été un peu difficiles compte tenu des critiques., cependant les critiques sont relativement bonnes si on fait l'impasse sur celles relevant :

la disparition des connecteurs classiques pour le Thunderbolt

Des problèmes d'affichages sur certaines machines

L'autonomie de 6 heures alors qu'Apple en annonçait 10.

Apple ou Microsoft, nous installons votre matériel 

 

 

Steve job

Steve Job à Paris ?

Un des fondateurs d'Apple en 1976 à Cupertino, un 1er avril, pourrait voir son nom associéer à une rue du 13ème arrondissement de Paris.

De nouvelles rues ont en effet vues le jour après la contruction de la Halle Freyssinet , incubateur de start-up à Paris 13.

Le maire, M Jérôme COUMET, de gauche, a eu cette idée afin de rendre hommage au célèbre entrepreneur américain.

Sa majorité est contre. L'opposition de droite est pour.

Halle frayssinet

Les communnistes et les écologiques sont contre.

Malgré cette opposition, il est quand même fort possible que Steve Job ait sa rue à Paris.

A ne pas douter que si c'est le cas de nombreux curieux utilisateurs d'appareils de la marque à la pomme, tablettes, ordinateurs, smartphonesvont affluer...

 

 

Lire la suite

Big brother russe

Microsoft et Moscou : La rupture

La Russie avait annoncé l'an dernier, son projet de dévelloper un système d'exploitation mobile propre à son pays.

Officiellement pour éviter les intrusion de la NSA américaine.

Vladimir Poutine ne veut pas dque son pays dépende d'une organisation ou une société étrangéré. Aussi il a encouragé les intéréssé à ce dédouaner des opérateurs étrangers.

Moscou l'a entendu. La capitale russe va se débarasser de Microsoft et équiper ses ordinateurs d'un système maison.

Outlook va être remplacé par un logiciel de messagerie de l'entreprise russe Rostelecom PJSC et Microsoft Exchange Server abandonné.

Outlook équipe au moins 6 000 postes dans l'administation de moscou.

Ce logiciel dévellopé par New Cloud Technologies sera installé sur 600 000 ordinateurs à travers Moscou.

Les autorités souhaitent remplacer le système Windows et la suite Office : ils leur manque des successeurs fiables.

Le préseident Vladimir Poutine encourage les administations et entreprises russes à trouver des solutions locales pour leurs parcs informatiques.

German Klimenko le conseiller numérique de M Poutine veut augmenter les impôts des sociétés américaines oeuvrant sur le territoire russe.

« Nous voulons que l’argent des contribuables et des entreprises d’État soit principalement consacré aux logiciels locaux », a expliqué le ministre des Communications Nikolay Nikiforov aux journalistes.

La Russie dépenserait 295 millions de dollars pour l'utilisations de logiciels étrangers.

Le ministre des Communications a fournit une liste de 2000 logiciels que les russes pourraient pouvoir utliser comme alternative aux produits américains.

La Russie cherche également, doucement mais surement a installer une sorte de Big Brother maison.

Roskomnador a demandé aux sociétés, russes et étrangères, collectant et stockant des données personnelles de citoyens ou de sociétés, russes ou étrangèrs de les stocker sur le territoire et d'en donner la localisation aux autorités russes.

Les fournisseurs d'accès sont encouragés à installer des backdoors sur leurs produits afin de pouvoir déchiffrer des messages...

« La nouvelle loi russe Big Brother constitue une violation inapplicable et injustifiable des droits qui ne devrait jamais être promulguée »,

déclarait Edward Snowden