Fichier gpt

Comment installer Windows 10 sur une partition GPT

Vous avez décidé de réinstaller votre ordinateur équipé de Windows 10.
Vous avez suivi scrupuleusement tous les tutos trouvés, et « ça ne marche pas… ».

Vous avez fini par comprendre que votre ordinateur avait un disque dur partitionné en GPT, et avez cherché un tutoriel pour le convertir en MBR…pas possible.

Différences entre MBR et GPT

MBR : Master Boot Record. Système de partitionnement de disque datant de 1983.

Patronner un disque veut dire le découper en plusieurs parties plus ou moins égales.
Le MBR contient le secteur d’amorçage du système permettant de démarrer l’ordinateur et la table de partition reprenant les diverses parties créées.

Cette technique est valable pour les système 32 et 64 bits utilisant un Bios.

On peut créer ainsi 4 partitions sur un disque MBR.
Cette technique peut être utilisé jusqu’à 2,2To.

Devant les limites de ce système, Intel a mis au point le système GPT pour Guid Partition Table.

128 partitions peuvent être faites sur un disque.
Toutes les versions 32 et 64 bits de Windows excepté XP qui doit être en 64 bits.

Ceci a entrainé une modification du micro logiciel de l’ordinateur qui ne s’appellera plus Bios mais UEFI : Unified Extensible Firmware Interface .

Bon nombre de machines ont les deux systèmes possible, BIOS et UEFI. Il suffit d’activer l’un ou désactiver l’autre…

Mais certaines, avec un disque dur partitionné GPT ne vous donne pas la possibilité d’utiliser le BIOS : UEFI obligatoire.

Et donc GPT obligatoire à la réinstallation d’un disque ou lors de son changement.

Installer Windows 10 sur un disque partitionné « GPT »

Formater disque gpt

Pour créer une clé bootable sur un disque partitionner en GPT, il vous faut un logiciel comme Rufus.
Et une iso de la version de Windows 10 désirée.

Les liens ne seront peut-être plus valables dans quelques temps, mais une rpide recherche sur l’ami Google vous permettra de retrouver les outils nécessaires à votre installation.

Télécharger Rufus https://rufus.akeo.ie/

Windows 10 : https://www.microsoft.com/fr-fr/software-download/windows10

Il existe un outil permettant de télécharger la version de Windows 10 souhaité : Windows ISO Downloader que je vous laisse le soin de trouver.

Il vous suffit ensuite de vérifier que Rufus est bien paramétré : voir la photo.

Ouvrez ensuite l’UEFI (f1, f2, sup, echap, selon le modèle du PC).

Aller au secteur de boot et mettez votre clé en 1ere position.

Si la touche F12 est fonctionnelle, appuyez plusieurs fois dessus au démarrage du PC pour faire apparaitre les possibilités d’amorçage et choisissez votre clé.

Lors de l’installation, un message de Windows peut vous alerter sur l’ordre des partitions, ne vous focaliser pas dessus.

Si vous avez des difficultés et que vous n’arrivez pas à installer Windows , faites appel à l'installateur informatique de Paris-Informatique !

Installation su système sur disque dur SSD NVME

Certains utilisateurs d’ordinateurs désireux d’augmenter les performances du PC essaient d’installer un « disque dur M2 ». Ou encore un disque » « NVMe » (Non-Volatile Memory express,).

Et les ennuis commencent. Surtout si la dénomination du disque est fu genre « XXXM2 NVMe » ou encore mieux « XXXXXXM2 PCIe NVMe ».

Si l’utilisateur informatique à une carte mère récente, il ne devrait pas avoir trop de problème, mais si la carte à 2 ou 3 ans, …

Quelques petites définitions de bases des connecteurs, protocoles informatiques

M2 dénomination officielle NGFF (pour Next Generation Form Factor)

Il s’agit d’un connecteur pouvant accueillir différents type s de carte (Wi-Fi, USB, PCIe, SSD, Sata…ou SSD PCIe).

  • Les performances d’un SSD en lecture/écriture 560/510 Mo/s avec le protocole SATA
  • Le protocole NVME : lecture/écriture : 1500Mo/s (peut-être plus élevé) – 3500Mo/s

AHCI ; Protocole optimisé pour les disques durs classiques ou SSD.

SSD : Solid Stat Drive, plus rapide que les disques classiques mécaniques. Ce sont des disques électroniques

Sata : Serial ATA (Serial Advanced Technology Attachment), apparut en 2003, permet de brancher tous les disques compatibles avec ce mode. Il remplace « Parallel ATA » (P-ATA). Le premier débit était de 1.5Gb/s (réellement le débit était de 3Gb/s), on atteint actuellement avec le SATA 3, 6Gb/s

PCIe (e pour express) utilisé depuis 2004.  Il est censé remplacé les connecteur AGP (pour les cartes graphiques) et PCI (Peripheral Component Interconnect),
Il existe plusieurs versions (x1, x2, x4, x8, x16, x32). Un périphérique x32 pouvant être mise sur un slot PCIe 1, l’inverse étant impossible.

NVMe (Non-Volatile Memory Express) : Protocole optimisé pour les disques branchés en PCIe.
Multiplie par 5 le débit d’un disque M2 SATA, soit 2500Mb/s.

Donc, si vous voulez installer un disque dur M2 NVME, assurez vous que votre carte mère le prend en charge cette norme. Sinon, vous risquez de ne pas pouvoir booter dessus. Il ne vous servira que pour le stockage.

Par contre s’il n’est indiqué que M2, il sera compatible avec la norme SATA et selon votre carte mère NVME.

Disque ssd nvme

Précaution pour l’installation d’un disque SSD NVME

Si vous voulez changer votre disque actuel pour un disque M2 NVME, prenez ces quelques précautions, (surtout sur une carte mère datant de 2ans ou plus), après avoir connecter le disque NVME (avant d’installer le système).
Ces opérations sont peut-être superflues pour la carte mère que vous utilisez, mais dans le doute effectuez les, cela vous évitera des manipulations supplémentaires.

  • Mettez à jour les pilotes de votre appareil, notamment les pilotes de stockage.
  • Recherchez et installez le pilote de votre disque dur.
  • Mettez à jour votre Bios
  • Vous devez installer votre système en UEFI (penser à désactiver la sécurité du démarrage)
  • Votre clé d’installation doit avoir été faite pour un système UEFI et un système de fichier GPT. (Utiliser le logiciel Rufus pour faire votre clé d’installation ou graver le CD)

Si votre Bios ne reconnait pas votre disque (même si l’installation de Windows c’est bien passée), vérifiez que vous n’avez pas négligé les points 2 et 3.

Dans le Bios, vérifier les diverses options, NVME doit apparaitre et être sur Enable, d’autre paramétrages seront possibles selon le BIOS.

Après l’installation, si le système ne se lance pas, vérifier l’ordre du démarrage du BIOS. Il se peut que le Windows Boot Manager soit en premier avec votre disque, mais que votre disque soit également en 2° et 3° position.

Windows est installé sur le SSD NVME, mais écran noir au redémarrage

Ouvrez le Bios.

Laisser le Windows Boot Manager en premier avec le SSD, mettez le second sur USB, le 3° sur CD et désactiver le 4°.

Avant d’installer le disque sur le connecteur, pensez à vous défaire de l’électricité statique sous peine de griller votre matériel.

Ces petits éclaircissements éviteront aux installateurs débutants de tout mélanger et de faire attention au dénomination inscrits sur l’emballage et dans le BIOS.

Pour les amateurs, vérifier les performances et différences des protocoles NVME et SATA