Internet explorer 1

Comment désactiver Internet Explorer

Comment désactiver Internet Explorer ?

Après l’avertissement de Microsoft recommandant de ne plus utiliser Internet Explorer sur Windows 10, et de préférer Edge, certains utilisateurs peuvent vouloir désinstaller le navigateur.

Edge a remplacé officiellement Internet Explorer sur Windows 10, mais de nombreux utilisateurs continuent de s’en servir malgré manque de sécurité et les menaces qu’il peut faire courir.

Voici donc comment vous pouvez faire disparaite IE définitivement de Windows 10 afin de ne plus être tenter de l’utiliser.

Dans la barre de recherche de Cortana tapez « Fonctionnalités Windows »

Activer fonctionnalite windows

Activer ou désactiver Internet Explorer

Cliquez ensuite sur le résultat « Activer ou désactiver les fonctionnalités Windows »

Desinstaller internet explorerDécocher la case en regard de « Internet Explorer 11 ».

Une nouvelle fenêtre d’avertissement apparaitra.

Desinstaller ie

  • Un Clic sur OK pour confirmer votre choix.
  • Un autre clic sur « OK » dans la précédente fenêtre

Une fenêtre s’affichera quelques secondes avec une barre de progression.

  • Une nouvelle fenêtre vous proposant de redémarrer l’ordinateur pour enregistrer vos modifications apparaitra.
  • Cliquez sur ‘Redémarrer l’ordinateur ».

Initiation informatique Paris

Google Chrome et les Adblockers

Google Chrome et les Adblockers

Google autorisera les Adblockers à s’installer sur Chrome.

Les développeurs de Ghostery ont réalisé une étude mettant à mal les arguments de Google pour ne plus autoriser les Adblockers sur Chrome.

Le Manifest V de Google, sorti le mois dernier, comprenait des règles gérant l’utilisations des bloqueurs de publicités sur son navigateur.

Les développeurs de uBlock Origin et de NoScript, entre autres, s’inquiétaient de voir leurs extensions mal traitées par ces règles, les empêchant de fonctionner correctement.

bloqueurs de publicité sur Internet

Entrainés par la polémique engendrée par ce Manifest V3, les développeurs de Ghostery ont fait une étude contredisant ce Manifest sur les performances du navigateur.

UBlock Origin, Adblock Plus, Brave, DuckDuckGo et Ghostery ont été utilisés, installés sur le navigateur Chrome afin d’émettre une requête réseau et en estimer le temps nécessaire.

Une milliseconde aurait été perdue, selon cette étude, temps insignifiant et transparent pour les utilisateurs de Chrome.

Les ingénieurs de Google ont réagi peu après la publication de cette étude.
Les modifications apportées au Manifest V3 vont être assouplies.
L’API devrait évoluer mais ne pas disparaître définitivement.

Chrome et la navigation privée

Les sites ne pourront bientôt plus savoir si l’utilisateur utilise la navigation privée.

Certains développeurs ont mis un programme au point pour savoir si l’API FileSystem  est utilisée.

Si elle ne l’est pas, l’utilisateur est en mode privée.
Certains contenus sont alors inaccessibles.

Les sites proposant un accès gratuit et illimité à leurs pages ne jouent pas toujours le jeu et en réalité, au bout d’un certain nombre de pages vues, l’internaute est bloquée.

Un cookie, petit logiciel, comptabilise le nombre de pages vues. Le quota atteint, l’accès est bloqué. L’internaute doit alors attendre le mois prochain, ou la semaine…

Contourner ce problème peut être facile en utilisant la navigation privée.

L’API FileSystem sert à stocker certaines informations temporairement.

Elle est désactivée lors de la navigation en mode privée.

Les développeurs ont donc mis au point un stratagème bloquant l’accès au site lorsque l’API est détectée désactivée.

Pour contrer ces développeurs, Google a mis au point une méthode afin qu’un fichier virtuel soit générer pour faire croire que l’API en question est en fonctionnement.

A terme Google devrait supprimer l’API FileSystem.

Paris-Informatique rappelle que les bloqueurs de publicités ne n'arrètent pas les pubs émanant de malwares..