Paris-Informatique : 01 83 92 41 68 dépannage informatique à domicile - assistance - installation - maintenance
Paris-Informatique : 01 83 92 41 68

Android 1

Android attaqué par des chevaux de Troie

Des chevaux de Troie ont pris pour cible Android et vos coordonnées bancaires.
Le Malware ne vise pas que vos comptes bancaires, Gmail, le Play Store ou Skype sont quelques unes des applications visées.

Comment se propage ces chevaux de Troie ?

Comme la plupart des Malwares, si vous allez sur un site pornographiques, vous lui donnez toutes ses chances.

Il les saisira si vous cliquez sur un lien vous promettant une super appli.
De même si vous suivez un lien reçu par SMS.

C'est ainsi que le botnet « Marcher », à l'origine de ses nombreux détournement d'informations peut arriver sur votre smartphone.

Les chercheurs de Securify B.V ont analysé ce virus en 2017 et ont recensé lors de leurs analyuses, portant sur la France et l'Allemagne, respectivement 2198 et 5696 victimes. Ce chiffre à dû augmenter depuis.
Ils analyse un aute type de ce Malware nommé « HisHeatWant ». La France et l'Allemagne semblent également les plus touchées avec plus de 8000 ces recensés.

Toutes les applications bancaires sont touchées, de LCL à Carrefour en passant par  Fortuneo..

Malware Cheval de troie

Un Malware au code complique

Lors de son installation, le cheval de Troie va demander de nombreuses autorisations. Déja, vous devriez vous méfier !

Elle va ensuite récupérer les identifiants bancaires soit en interceptant les SMS d'authentification émis par la bqnque soi en affichant une fausse application.

Celle ci sera la copie conforme de l'appli de votre banque.
Lorsque l'utilisateur ouvre son application, la Malware vient placer sa copie par dessus.
Les identifiant et mot de passe entrée sur cette fausse page seront alors récupérés par les pirates informatiques.

D'après les chercheurs, les codes utilisés sont compliqués et sophistiqués.

le Malware reconnait lorsqu'il est traité dans un émulateur. Il détectera les différents antivirus sur un smartphone.

Le play Store incriminé

Conseiller de ne télécharger des applications uniquement sur le Google Play ne suffit pas.

Régulierement les chercheurs trouvent des Malwares sur l'application de Google.
Ainsi, BankBot, un cheval de Troie siphonant les identifiants bancaires, a été détecté dans des application de « vidéos fun »

Le conseil de base : ne télécharger que des applications dont vous avez besoin. 
N'accordez que les permissions dont vous jugez que l'application à besoin.Un sudoku n'a pas besoin d'avoir accès à votre caméra ni à vos contacts !

Souvenez-vous également que les banques ne protèegent pas assez leurs applications.

Si vous avez un doute sur l'intégrité de votre smartphone, restaurez-le après avoir sauvegarder vos photos et documents divers.
Bien sûr, il faudra désinstaller les applications qui vont se réinstaller automatiquement si vous avez fait une sauvegarde sur Google Drive ou le Cloud de votre smartphone.

Pour plus de tranquillité, vous pouvez demander à un technicien d'effectuer un "reset factory" qui remettra votre téléphone dans sa configuration de sortie d'usine.

Renseignez-vous sur la désinfection des appareils informatiques et sur les différentes menaces.
Il n'y a pas que le cheval de troie qui menace votre téléphone, tout comme lsur un ordinateur, la liste des malwares est longue...

 

 

Android : le Malware Mazar Bot

Détecté par Heimdal, ste danoise de sécurité, ce nouveau virus prend le controle total du smartphone.

Le malware baptisé Mazar Bot arrive sur les smartphone Android via une application qu'un sms ou mms vous incite à télécharger pour visionner le contenu du message. L'application  « MMS Messaging » va en fait installer un code malicieux très complet.

Appels à partir du téléphone, interception de messages, mettre le téléphone en veille, intercepter les SMS, notemment ceux contenant les codes de vérifications bancaires envoyés lors d'achat, surfer sur Internet, utiliser le réseau Tor...et bien sur, effacer l'appareil.

D'où vient ce Malware , Un indice ? Les smartphones configurés en russe ne sont pas touchés...

Comment se protéger ?

Toujours le bon sens : ne pas suivre les liens dans les SMS ou MMS, avoir un antivirus, ne pas installer des applications venues du ciel...ou de l'enfer...se contenter de Google Play, faire attention au hotspots publics de WI-FI. Utiliser un VPN éventuellement.

société Web smartphone sécurité virus hacker Android ransomware