Votre navigateur ne supporte pas le javascript

42

42, l'école de X. Niel exportée à la Sillicon Valley

Xavier Niel peut-être fier de son école, 42, co fondé il y a 3 ans.

Le patron de Free (d’Iliad) a ouvert son école sous de nombreux regards : quelques amusés, d'autres septiques et certains confiants et admiratifs : A son ouverture, l'école avait reçu 200 000 candidatures pour 2500 places, pas mal pour un réveur tourné vers l'avenir.

Codage en tout genre et à toutes les sauces enseigné par des profs plus hackers qu'académiques à des éléves plus jeux que Bac.

Seules les compétences et l'envie comptent pour y accéder et y réussir. Pas de contraintes si ce n'est de bosser... et de bosser. De préférence en équipe : ceux qui comprennent expliquent à 3 ou 4 heures du matin à ceux qui digèrent mal certaines parties de code ou de logique geek.

Tranquille au fond du radiateur, ce n'est pas vraiment le cas des élèves de cette école particulières pour élèves particuliers.

X. Niel espère faire aussi bien aux USA, 

Sur 18 000 m carrés, en pleine Silicon Valley à Fremont, en Californie, comme en France, elle sera ouverte 7jours/7  et 24h sur 24. Bien évidement, Niel l'a voulue gratuite. Ainsi que l'accés à tous ses équipement.

40 millions d’Américains ont contracté un prêt étudiant d'environ de 30 000 dollars (26 400 euros) rappelle la team de 42.

Elle sera doté d'une capacité de 300 places d'hébergement dans un premier temps, l'objectif étant 600 places.

Brittany Bir et Kwane Yamgnane dirigeront cette école financée en grande partie par les fonds propres de Xavier Niel.

L'école s'apprète à recevoir dans les 5 prochaines années quelques 10 000 étudiants.

Pour sa promo américaine, l'école s'est adjoint les services de stars de la Sillicon Valley : Jack Dorsey (Twitter), Evan Spielgel (Snapchat), Kayvon Beykpour (Periscope), David Marcus (Facebook).

Jean-Claude Ponsonnaille sur Google+

société Web formation

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau