Votre navigateur ne supporte pas le javascript
"Paris-Informatique" : Dépannage informatique - Assistance PC 01 83 92 41 68

Blog Paris-Informatique

Dépannage informatique domicile paris

Blog de la société de dépannage d'ordinateurs et d'assistance informatique à domicile "Paris-Informatique" pour vous faire participer à la vie informatique et être au courant des informations et nouveautés  informatiques...

01 83 92 41 68 
06 95 65 29 84
Siège social
67 rue Curial - 75019 Paris  
Google Map
Lun-sam 09:00am-09:00pm
dim 02:00pm-09:00pm

Publié par Ponsonnaille Jean-Claude

  • Choisir entre veille et veille prolongée sous Windows 10

    Faut-il arrêter l’ordinateur ou le mettre en veille ?

    Le soir, lorsque vous n’allez plus vous servir de l’ordinateur jusqu’au lendemain, il vaut mieux l’arrêter.

    Pourquoi arrêter le PC ?

    Un ordinateur consomme énormément d’électricité, même en veille.

    De plus vous enregistrez vos fichiers avant de l’éteindre, donc vous ne risquez pas de les perdre, sauf gros incident sur le système de Microsoft.

    Les mises à jour se feront plus surement.

    En veille, en cas de problème vous risquez de perdre les données non enregistrées.

    Et la veille prolongée ?

    La veille prolongée permet à l’ordinateur de s’arrêter, mais en faisant une « image » de tout ce qui est en cours au moment où vous le mettez dans cet état.

    Il redémarrera moins rapidement qu’en étant en « veille », mais vos données ont plus de chance d’être conservées en cas de défaillance du système Windows.

    Option alimentation

    Comment activer « veille prolongée » dans le menu d’arrêt Windows 10 ?

    Par défaut, « veille prolongée » n’apparait pas dans le menu du bouton « arrêter » de Windows 10.

    Pour le faire apparaitre, vous devez l’activer. Pour ce faire, tapez « option d'alimentation dans la barre de recherche. Puis cliquez sur le résultat : « modifier le mode de gestion d’alimentation ».

    Parametre alilmentation

    Dans la partie gauche, cliquez sur « choisir l’action du bouton d’alimentation ».

    Dans la nouvelle fenêtre cliquez sur le line « Modifier des paramètres actuellement indisponible »

    Vous pourrez alors cocher la case « veille prolongée ». Enregistrer les modifications (en bas de la fenêtre).

    Mettre le disque dur en veille ?

    Le disque dur peut se mettre en veille s’il n’est pas sollicité pendant un certain temps.

    Ce qui vous permettra d’économiser de l’énergie et votre disque.

    Pour ce faire, à partir de la première fenêtre ouverte, « option d’alimentation », cliquez sur le lien « modifier les paramètres du mode » que vous utilisez (« utilisation normale » ou « utilisation économique »).

    Cliquez sur « paramètres d’alimentation avancées ».

    Un clic sur le + à gauche de Disque dur – ensuite un clic sur le + « arrêter le disque dur après » (choisir la durée).

    Vous aurez vu avant de faire cette opération que vous pouvez également modifier l’état de l’écran et le mettre en veille après un délai d’inaction.

    Le bon paramétrage d'un ordinateur peut vous faire gagner du temps et prèserver le matériel. N'hésitez pas à demlander une assistance !

    Disque dur en veille

     

     

  • Vérification de son réseau domestique

    On se sert de plus en plus de l'informatique et la sécurité du réseau devient secondaire tant que 'ça fonctionne" et qu'il n'y a pas de problème.

    Vous avez un ou plusieurs ordinateurs fixes et probablement portables.

    A cela s'ajoute votre téléphone et les smartphones de votre famille.

    Une ou deux tablettes sont doivent être connectées à votre réseau.

    Bien sur votre Box et les équipements médias

    A ces équipements vous ajoutez les matériels informatiques divers ayant une connexion avec Internet et vous avez l'ensemble de votre réseau domestique, ampoules comprises !

    Ce réseau est-il vraiment sécurisé ?

    Bitdefender met à la disposition des particuliers un utilitaire permettant de le vérifier ! Home Scanner.

    A télécharger sur la page de l'éditeur de logiciels de sécurité.

    L'installation terminée, lancez ce programme.

    Il vous demandera si votre PC est sur le réseau à vérifier. Cliquez logiquement sur "oui".

    Le scan est relativement rapide.

    La création d'un compte, tout aussi rapide sera demandée.

    Vous aurez enfin le résultat du programme.

    Si un problème a été détecté, vous n'avez qu'à cliquer sur la flèche de droite en regard du matériel pris en défaut de sécurité.

    Bitdefender vous donnera alors des conseils pour en améliorer la sécurité.

    Vous trouverez également des informations sur votre équipement, notamment l'adresse MAC, ainsi que son IP.

    Ce logiciel n'est pas sans faille, mais il peut donner de bonnes indications surtout si vous rencontrés des problèmes récurrents sur certains équipements.

    Sécurité du réseau acev Nessus Home

    Un autre outil de scan du réseau peut également vous aider Nessus Home.

    Plus professionnel et plus complet, il est téléchargeable sur le site de la société. Ici.

    Il vous sera demandé de créer un compte afin d'obtenir une licence gratuite.
    Avec cette dernière, vous pouvez scanner un réseau comprenant 16 éléments maximum.au delà, il faudra passer à la version payante.
    Choisissez l le logiciel en fonction de votre système (Windows, Mac...).

    Lorsque vous l'aurez installé, il faudra vous connecter à l'interface de Nessus. Un message vous avertira que le site n'est pas sécurisé (un comble).
    Accepter l'exception de sécurité liée au certificat SSL autosigné de Nessus et connectez-vous quand même en toute confiance...

    Vous devrez créer un compte local puis cliquez sur « Create a new scan », puis sur « Basic Network Scan ».

    Vous devez encore remplir un formulaire avec les champs "name" mettez votre prénom ou ce que vous désirez. Puis un champ "Target" où il vous faudra remplir la plage des adresse IP que vos matériels utilisent.

    192.168.1.0/100

    Pour cette petite partie technique, vous devez ouvrir le cmd, tapez ces 3 lettres soit dans la barre de recherche, ou dans "exécuter".

    Dans le rectangle noir qui s'affiche qui est un invite de commande, tapez "ipconfig".

    Vous aurez alors l'adresse IPV4 de votre machine, prenez les 3 premiers nombres sans oubliez les points, pour le quatrième, tapez 0/100.

    Pensez à sauvegarder la configuration et cliquez sur la flèche lançant l'analyse.

    Un peu long.

    A la fin de l'analyse, vos équipements apparaitront classés par IP ou par vulnérabilité.

    En cliquant sur chacun d'entre eux vous aurez les résultats de l'analyse et des conseils.

    En cliquant sur l'onglet "Vulnérabilités" vous aurez un classement dangerosité des failles détectées.
    En cliquant sur une d'elle vous aurez les conseils pour y remédier.

    Plus complet que la première analyse.

    N'oubliez pas qu'il s'agit de logiciels, ils peuvent vous trouver de fausses failles. C'est à vous de vérifier si les problèmes détectés sont réels. 

    Vous pouvez faire appel à un technicien pour effectuer la vérification de vos PC et de votre réseau !

  • Comment choisir un ordinateur ?

    Vous voulez changer d'ordinateur ou en acheter un pour la première fois /

    Nous allons voir les points essentiels et quelques détails à ne pas négliger...

    Ordinateur portable ou fixe ?

    Choisir un ordinateur portable au lieu d'un fixe lorsque l’on ne se déplace pas avec, c'est un peu dommage.

    Si la configuration de votre appartement l'exige, car trop petit, c'est compréhensible, autrement, ne vous laisser pas tenter.
    Pourquoi ?
    Un PC portable sera moins performant, à prix égal et en cas de panne Hardware, c'est à dire matériel, plus difficilement réparable, voire pas du tout.
    Le PC fixe étant aisément démontable en général, le technicien pourra changer facilement des pièces défectueuses comme un disque dur ou la carte graphique (souvent incorporée à la carte mère sur un portable).

    Sauf si vous tenez vraiment à l'esthétique d'un tout en un, évitez : plus cher et moins performant qu'une tour, vous aurez des problèmes pour faire changer la dalle(écran) si elle vient à ne plus fonctionner.

    Le prix d'un PC neuf et les besoins

    Vous devez vous fixer un budget à ne pas dépasser.
    Ce budget doit correspondre aux caractéristiques essentielles de l'ordinateur pouir répondre aux besoins que vous avez (simple bureautique et recherche sur Internet, visionnage de photos ou traitement photos, création de vidéos ou traitement de musiques...jeux demandant beaucoup de ressources...).

    Si votre budget ne vous permet pas d'acheter le produit qui vous convient, attendez un peu. Pensez également aux soldes.

    Dans tous les cas, un PC à moins de 600€ (sans réduction) ne sera pas très fiable dans la durée.
    Vous devez penser aux mises à jour de Microsoft et aux éventuels dépannages, moins l'ordinateur est rapide, plus le technicien passera de temps...

    Les caractéristiques principales de l'ordinateur

    Le processeur :  Intel de préférence.

    Processeur ordinateur intel

    A éviter : Cèleron et Pentium qui sont des processeurs bas de gamme.
    Les processeurs actuels les plus fréquemment utilisés sont les i3, i5, i7.M

    M sont des processeurs pour les portables, performants et qui ne chauffent pas.
    i5 et i7 existent en plusieurs versions : 2 cœurs et 4. Voir plus pour les i7 
    La lettre U désigne les 2 cœurs, HQ 4 HK 4, mais "overclockable", c'est à dire que l'utilisateur averti peut augmenter les performances du processeur.
    Le processeur traite les informations : Single cœur, il ne traite qu'une information à la fois, 2 cœurs, chacun traite des informations indépendamment de l'autres...Hexacore à 6 cœurs.
    Utile si vous utilisez plusieurs logiciels simultanément ou un logiciel demandant beaucoup de ressources et qui est compatible.
    La fréquence de ce processeur : Le plus élevé possible. Minimum 2Ghz pour un portable (2.3 c'est bien). Et supérieur à 3Ghz pour une tour (3.5 si possible ou +).

    La mémoire vive (RAM). Elle stocke et envoie des informations à traiter au processeur.
    Pratiquement tous les PC ont un minimum de 4Go. Pour ne pas avoir de défaillance et l'impression que le PC "rame", il faut un minimum de 8Go.

    Le disque dur. Classique HDD, il est mécanique. SSD, il est digital et plus cher.
    Un disque classique sera de 750Go ou 1To (1000Go) en général.
    Un SSD sera de 128 ou 256 Go. 
    Attention au vendeur qui vous vendent un PC avec deux disques mais dont le SSD est ridiculement petit donc inexploitable.

    L'idéal est d'avoir les deux disques sur son PC. Sur une tour, vous pourrez toujours demander à un technicien de vous rajouter un SSD.
    Pourquoi les deux ? Un SSD est beaucoup plus rapide, donc vous installerez le système Windows et vos programmes et garderez le disque classique (plus grande capacité) pour vos données personnelles.

    Attention au petit portable à 300€ ultras fins. En général le vendeur vous vante sa rapidité du disque SSD en oubliant de vous parler de sa capacité, moins de 30Go, ni de son processeur Pentium....

    La carte graphique. Elle doit avoir sa propre mémoire, 2Go c'est correcte pour une utilisation normale.
    Si vous faite du traitement vidéo, utiliser photoshop... ne négliger surtout pas ce point.
    Si votre budget ne vous permet pas de pendre un ordinateur avec la carte de vos rêves, sachez que sur une tout, vous pourrez la changer. Sur un portable, attendez d'avoir un meilleur budget.
    Ne favorisez pas la carte par rapport au autres composants. Un ordinateur est un tout.

    Ensuite, à vous de voir la taille de l'écran, mat ou brillant.
    Sur un portable, le pavé numérique (la partie à droite du clavier contenant les chiffres) est-il présent ?
    Votre ordinateur à t-il assez de port USB ? (Souris, clavier, disque externe, imprimante...)

    Le portable à t-il un port HDMI ? VGA ? Comment le connecter à un autre écran ?

    Vous avez déjà un écran pour votre tour, la connectique est-elle adaptée au PC que vous voulez acheter. Pensez à l’adaptateur si ce n'est pas le cas.

    Dernier petit conseil, allez voir sur un site comme celui de Darty qui permet de voir les caractéristiques d'un ordinateur avant de vous rendre en magasin si vous tenez à l'acheter en boutique réelle.

    Ram

    Vous pouvez demander un conseil à l'assistance informatique de Paris-Informatique pour le choix du PC ou son installation..

     


     

     

     

     

  • Comment installer Windows 10 sur une partition GPT

    Vous avez décidé de réinstaller votre ordinateur équipé de Windows 10.
    Vous avez suivi scrupuleusement tous les tutos trouvés, et « ça ne marche pas… ».

    Vous avez fini par comprendre que votre ordinateur avait un disque dur partitionné en GPT, et avez cherché un tutoriel pour le convertir en MBR…pas possible.

    Différences entre MBR et GPT

    MBR : Master Boot Record. Système de partitionnement de disque datant de 1983.

    Patronner un disque veut dire le découper en plusieurs parties plus ou moins égales.
    Le MBR contient le secteur d’amorçage du système permettant de démarrer l’ordinateur et la table de partition reprenant les diverses parties créées.

    Cette technique est valable pour les système 32 et 64 bits utilisant un Bios.

    On peut créer ainsi 4 partitions sur un disque MBR.
    Cette technique peut être utilisé jusqu’à 2,2To.

    Devant les limites de ce système, Intel a mis au point le système GPT pour Guid Partition Table.

    128 partitions peuvent être faites sur un disque.
    Toutes les versions 32 et 64 bits de Windows excepté XP qui doit être en 64 bits.

    Ceci a entrainé une modification du micro logiciel de l’ordinateur qui ne s’appellera plus Bios mais UEFI : Unified Extensible Firmware Interface .

    Bon nombre de machines ont les deux systèmes possible, BIOS et UEFI. Il suffit d’activer l’un ou désactiver l’autre…

    Mais certaines, avec un disque dur partitionné GPT ne vous donne pas la possibilité d’utiliser le BIOS : UEFI obligatoire.

    Et donc GPT obligatoire à la réinstallation d’un disque ou lors de son changement.

    Installer Windows 10 sur un disque partitionné « GPT »

    Installation Windows 10 averc Rufus

    Pour créer une clé bootable sur un disque partitionner en GPT, il vous faut un logiciel comme Rufus.
    Et une iso de la version de Windows 10 désirée.

    Les liens ne seront peut-être plus valables dans quelques temps, mais une rpide recherche sur l’ami Google vous permettra de retrouver les outils nécessaires à votre installation.

    Télécharger Rufus https://rufus.akeo.ie/

    Windows 10 : https://www.microsoft.com/fr-fr/software-download/windows10

    Il existe un outil permettant de télécharger la version de Windows 10 souhaité : Windows ISO Downloader que je vous laisse le soin de trouver.

    Il vous suffit ensuite de vérifier que Rufus est bien paramétré : voir la photo.

    Ouvrez ensuite l’UEFI (f1, f2, sup, echap, selon le modèle du PC).

    Aller au secteur de boot et mettez votre clé en 1ere position.

    Si la touche F12 est fonctionnelle, appuyez plusieurs fois dessus au démarrage du PC pour faire apparaitre les possibilités d’amorçage et choisissez votre clé.

    Lors de l’installation, un message de Windows peut vous alerter sur l’ordre des partitions, ne vous focaliser pas dessus.

    Si vous avez des difficultés et que vous n’arrivez pas à installer Windows , faites appel à l'assistance informatique de Paris-Informatique !

informatique75019